Domingo, 22 de Julho de 2018
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº996
Menu

IMPRENSA EM QUESTãO > LE MONDE

Robert Solé

15/04/2008 na edição 481

‘Les députés français pourront désormais se servir de leurs ordinateurs portables dans l´hémicycle. Cependant, tout contact avec l´extérieur via Internet sera interdit : pas question d´utiliser sa messagerie, de lire la presse en ligne ou de naviguer sur des sites de divertissement.

Que reste-t-il alors pour occuper intelligemment son temps pendant que la représentation nationale se livre à des débats ennuyeux ? Composer un discours ou des poèmes ; lire un bon roman numérisé; faire des mots croisés, une partie d´échecs, des réussites ; regarder un film sur DVD…

Un film muet ? Le son sera désactivé, a précisé le président de l´Assemblée. Et l´écran devra être tourné vers son utilisateur : sans doute pour empêcher le député électronique de dissiper ses camarades en leur montrant des souvenirs de vacances ou Dieu sait quelles autres photos. Pour cela, il y a le téléphone portable. Sachant toutefois qu´un brouillage des ondes empêche de recevoir des appels en séance ou même d´échanger des SMS.

Avec tous ces interdits, qu´on ne vienne pas s´étonner ensuite de l´absentéisme parlementaire!’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem