Quinta-feira, 25 de Maio de 2017
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº943

INTERESSE PúBLICO > LE MONDE

Robert Solé

27/03/2007 na edição 426

‘On ne s´ennuie pas sur les long-courriers d´Air France. Le mois dernier, l´animateur Jean-Luc Delarue enflammait un vol Paris-Johannesbourg avec tant d´ardeur qu´il avait fallu l´attacher à son siège. Jeudi, c´est Nicolas Sarkozy, en polo et en jean, qui a assuré l´animation du Paris – Pointe-à-Pitre. Les passagers semblaient ravis, même en classe économique, malgré deux heures de retard.

Ségolène Royal est beaucoup plus réservée à 10 000 mètres d´altitude : plutôt du genre à s´isoler, le regard dans le hublot ou dans un livre, à l´avant de l´appareil. Pas de séance de dédicaces dans les couloirs, pas de conférence de presse improvisée devant les toilettes.

La candidate socialiste se montre, en revanche, de plus en plus à l´aise sur la terre ferme, particulièrement sur les estrades. Si les discours qu´elle lit ont un effet soporifique, ses interventions sans notes sont excellentes. Elle a confirmé de réels talents d´animatrice jeudi à Marseille en faisant entonner La Marseillaise à 8 000 fans déchaînés. En bon chef de choeur, elle ne chantait pas elle-même. Elle dirigeait, à la baguette.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem