Segunda-feira, 18 de Dezembro de 2017
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº970

JORNAL DE DEBATES > LE MONDE

Robert Solé

24/07/2007 na edição 443

‘Après avoir installé la pagaille à gauche, la politique d’ouverture de Nicolas Sarkozy sème le trouble à droite. Des élus de l’UMP n’ont toujours pas compris pourquoi des postes de premier plan étaient confiés à des adversaires politiques. Mais les Français, qui aimaient déjà la cohabitation forcée, semblent adorer cette cohabitation choisie. Conforté par les sondages, le chef de l’Etat veut continuer à ‘faire bouger les lignes’. L’ouverture n’est pas finie, répète-t-il avec force. En d’autres termes, il ne faut pas s’attendre de sitôt à la fermeture de la chasse (aux socialistes).

En plein été peut-être – car il n’y a plus que des jours ouvrables -, le premier secrétaire du PS sera appelé de l’Elysée au téléphone : ‘Vous seul, cher François Hollande, êtes en mesure de rénover la droite. En acceptant le secrétariat général de l’UMP, vous me rendriez service et, surtout, vous serviriez la France.’

Mettez-vous à la place de celui qui sera sollicité de manière aussi délicate et aussi franche. Une telle occasion se représentera-t-elle ? L’Histoire ne repasse pas les plats.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem