Quinta-feira, 14 de Dezembro de 2017
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº970

MONITOR DA IMPRENSA > LE MONDE

Robert Solé

13/01/2009 na edição 520

‘Adoptée vendredi, la résolution 1860 du Conseil de sécurité de l’ONU appelait à ‘un cessez-le-feu immédiat, durable et pleinement respecté, menant au retrait complet des forces israéliennes de Gaza’. Israël l’a rejetée, la déclarant inapplicable et inefficace, tandis que le Hamas l’a ignorée, la jugeant injuste et discriminatoire. Les bombardements ont donc continué de plus belle.

Les diplomates sont épuisés. Pour faire adopter ce genre de texte, il faut des tractations infinies. Chaque mot est pesé, chaque virgule négociée. On se trouve bombardé jour et nuit de faux espoirs et de mille hypocrisies. Mais le vote finit par vous consoler de toutes ces fatigues.

‘Résolution’ est un mot féminin, exprimant la volonté, la détermination (encore des féminins), mais avec un côté viril, presque martial : le Conseil de sécurité a tranché, ce-sera-comme-ça-et-pas-autrement ! Qui dit résolution dit résoudre, découvrir la solution. L’ONU n’en finit pas de solutionner le conflit israélo-arabe. Ses bonnes résolutions remplissent des armoires. La 1860 a été votée. Vivement la 1861!’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem