Quinta-feira, 14 de Dezembro de 2017
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº970

MONITOR DA IMPRENSA > LE MONDE

Robert Solé

15/12/2009 na edição 568

‘Il nous faut revenir sur cette affaire d`UDF, qui commence à prendre une tournure préoccupante. Le MoDem de François Bayrou s`apprête à saisir les tribunaux pour récupérer le précieux sigle, déposé à l’Institut national de la propriété industrielle, et que prétend détenir le Nouveau Centre d`Hervé Morin. Bref, tout le monde veut s’appeler UDF, tout en s’appelant autrement.


Le parti de M. Bayrou dénonce une ‘contrefaçon’. Il accuse son concurrent ‘d`essayer de sortir de l`anonymat en prenant frauduleusement un nom auquel il n`a pas droit’. Le Nouveau Centre admet lui-même que ‘les Français ne reconnaissent la marque NC qu`à hauteur de 35 %’.


En somme, deux Français sur trois (slogan de la regrettée Union pour la démocratie française) seraient encore à trouver. ‘Notre lisibilité reste à construire’, avoue M. Morin entre deux coups de truelle.


Le Nouveau Centre affirme être le seul à ne pas avoir abandonné les ‘valeurs’ de l’UDF : ‘Alors que le MoDem a glissé vers le centre gauche, nous occupons toujours le centre centre droit.’


Après tout, il lui suffirait d`adopter le joli sigle UDF-CCD. Ou, mieux encore, UDF-CDD, dont le caractère provisoire serait bien dans l`air du temps.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem