Sexta-feira, 17 de Novembro de 2017
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº966

MONITOR DA IMPRENSA > LE MONDE

Robert Solé

23/03/2010 na edição 582

‘Le nouveau premier ministre ukrainien, Mykola Azarov, estime que les réformes exigent un travail harassant et ne sont donc pas ‘une affaire de femmes’. Mais s’il a fait bénir son bureau, vendredi, par un prêtre orthodoxe, c’est afin d’ y exorciser l’esprit de la redoutable Ioulia Timochenko à qui il a succédé. ‘Il était très difficile d’y respirer, a dit M. Azarov. Depuis la bénédiction, c’est plus facile.’

Après avoir perdu les élections, Ioulia Timochenko refusait de quitter son poste. L’ex-Jeanne d’Arc de la ‘révolution orange’ a fini par s’incliner. Cette diablesse, reconnaissable à la natte enroulée au-dessus de sa tête, s’était pourtant fait remettre en 1998 par l’Eglise ukrainienne la récompense de l’ordre de Sainte-Varvara pour services exceptionnels rendus au pays.

La France, Dieu merci, est une République laïque. Elle ne croit ni à Satan ni à diable. Supposons qu’au lendemain des élections régionales, n’ayant pas réussi le grand chelem, le premier ministre présente sa démission au chef de l’Etat, et que celui-ci le renomme aussi sec à la même fonction. Imagine-t-on un seul instant que Fillon 3 appelle un prêtre pour chasser de Matignon l’esprit malfaisant de Fillon 2?’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem