Domingo, 22 de Julho de 2018
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº996
Menu

TV EM QUESTãO > LE MONDE

Robert Solé

01/04/2008 na edição 479

‘Thomas Edison a inventé le phonographe. Mais, dix-sept ans plus tôt, en 1860, un Français, Edouard-Léon Scott de Martinville, était parvenu à retranscrire des ondes sonores sur une feuille de papier noircie par la fumée d´une lampe à huile. Les retranscrire, mais pas les réécouter. C´est chose faite : des ingénieurs américains ont réussi à ‘faire parler’ cet exceptionnel document, qu´on peut entendre, pendant dix secondes, sur le site www.firstsounds.org : Au clair de la lune, fredonnée par une voix féminine mal assurée.

On peut comprendre qu´avec un nom comme le sien M. Scott de Martinville n´ait enregistré ni La Marseillaise ni Ça ira. Il aurait pu choisir une chanson politiquement plus neutre comme Cadet Rousselle, Le Bon Roi Dagobert ou Frère Jacques. Pourquoi diable a-t-il fait d´Au clair de la lune le premier document sonore de l´histoire de l´humanité ? Elémentaire, mon cher Edison : l´ami Pierrot n´avait pas de plume pour écrire un mot. Du fond de son lit, il invitait le demandeur à aller frapper ailleurs, chez la voisine. C´était la première atteinte à l´écrit. La naissance de l´audiovisuel.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem