Segunda-feira, 15 de Outubro de 2018
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº1008
Menu

NETBANCA >

Robert Solé

21/10/2008 na edição 508

‘Les incidents se multiplient dans le monde de la finance. Alors que la Caisse d’épargne a perdu 600 millions d’euros dans un ‘incident’ boursier, Dominique Strauss-Kahn, directeur général du Fonds monétaire international, admet qu’un ‘incident’ s’est produit dans sa vie privée en janvier dernier.

Il faut savoir terminer un incident. Les trois plus hauts dirigeants de la Caisse d’épargne ont été invités à prendre la porte. Pour sa part, Anne Sinclair, l’épouse de DSK, assure que le couple a ‘tourné la page’ sur ‘cette aventure d’un soir’ et qu’il s’aime ‘comme au premier jour’.

Par définition, l’incident est un petit événement. Un sous-événement, en quelque sorte. On précise généralement qu’il est sans importance, sans gravité, mineur ou minime. Bref, insignifiant. Certes, l’incidence d’un incident peut être considérable, désastreuse, catastrophique, et même irrémédiable. Mais ne confondons pas incident et accident. Quoique fortuits l’un et l’autre, ils ne sont ni de même nature ni de même gravité. A Washington, Dominique Strauss-Kahn a été victime d’un accident du travail.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem