Terça-feira, 26 de Setembro de 2017
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº959

ENTRE ASPAS > LE MONDE

Robert Solé

06/07/2010 na edição 597

‘Les poids lourds du Parlement ne sont plus ce qu’ils étaient. Le Parisien nous révèle que Gérard Larcher, président du Sénat, est passé de 111 à 96 kilos en l’espace de quatorze mois, grâce à une alimentation plus équilibrée. David Douillet, député des Yvelines, a fait encore plus fort, si l’on peut dire, perdant 36 kilos en un seul semestre.

Mais c’est à l’ensemble du gouvernement que Nicolas Sarkozy veut imposer le régime minceur. Il se murmure avec insistance que l’on se débarrassera à l’automne des ministres superflus. Finie la mauvaise graisse. Exit les mauvaises graines. François Fillon dirigera un cabinet light, mieux à même de mettre à la diète l’ensemble de la nation. Seuls, sans doute, les gros bonnets échapperont, comme d’habitude, au rationnement.

Selon Le Figaro, 88 % des Français sont partisans de la rigueur. C’était bien la peine de prendre tant de précautions pour ne pas employer ce mot ! Un raz de marée. Examinés avec attention, les résultats de ce sondage ne laissent aucun doute : chaque citoyen réclame avec force que les autres se serrent la ceinture, bien décidé soi-même à ne pas céder à la dictature de la minceur.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem