Quinta-feira, 23 de Novembro de 2017
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº967

VOZ DOS OUVIDORES > LE MONDE

Robert Solé

19/02/2007 na edição 421

‘Hugo Chavez a promis aux Vénézuéliens d´être plus bref. Finis, les marathons télévisés de plusieurs heures. Le chantre de la ‘révolution bolivarienne’ se contentera d´une seule intervention le jeudi, d´une autre le week-end si nécessaire, et sans doute de 90 minutes chaque soir à la radio.

Au Turkménistan, c´est la stature même du chef de l´Etat qui devrait être réduite. ‘Président-prophète’ à vie, le regretté Saparmourat Niazov a été arraché à son peuple par la Grande Faucheuse. Son successeur, dentiste de formation, ne pourra pas se permettre de publier un deuxième ‘livre sacré’ d´élucubrations historico-philosophiques, même si ses incisives rayent le parquet.

Il faut dire qu´avec un nom aussi difficile à prononcer que le sien, Gourbangouly Berdymoukhamedov aura du mal à se hisser au niveau des Niazov, Chavez, Peron, Nasser ou Castro, qui se sont fait aduler en deux syllabes. En tout cas, pour pouvoir être cité à l´avenir dans ce billet (limité à 1 100 caractères, espaces compris), il devra impérativement se trouver un diminutif.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem