Domingo, 19 de Novembro de 2017
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº966

VOZ DOS OUVIDORES > LE MONDE

Robert Solé

27/02/2007 na edição 422

‘Les Iraniennes vont enfin pouvoir partir en vacances sereinement, avec la bénédiction des mollahs. Une île située au milieu du lac d´Oroumiyeh, dans le nord-ouest du pays, leur sera réservée. Aucun risque d´apercevoir, même de loin, le moindre pantalon : les transports en commun, les hôtels, les restaurants et tous les services locaux emploieront un personnel exclusivement féminin. Le tchador n´y sera sans doute plus nécessaire : pas besoin de voile pour faire de la voile en solitaire… Chastes vacances assurées. Sea and sun.

Au cas où l´île ne suffirait pas, on peut compter sur la recherche spatiale iranienne. Il doit bien y avoir une planète, suffisamment lointaine, où ‘la moitié du ciel’ pourrait être exilée, loin des regards concupiscents.

Mais soyons sérieux. Revenons sur terre, au milieu du lac. Les responsables iraniens s´intéressent encore plus à la séparation des sexes qu´à la fission nucléaire. Curieusement, ils n´ont pas envisagé la solution inverse : confiner les hommes sur une île, pour leur éviter toute tentation.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem