Domingo, 24 de Setembro de 2017
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº958

VOZ DOS OUVIDORES > LE MONDE

Robert Solé

11/09/2007 na edição 450

‘Ne pas confondre les rêveurs, qui caressent des chimères, et les ultraréalistes qui en fabriquent. ‘Chimère’ est une utopie, mais aussi un monstre mythologique à tête de lion et queue de dragon. En biologie, c’est un organisme fabriqué artificiellement à partir de deux cellules d’espèces différentes.

Les chercheurs britanniques qui ont obtenu l’autorisation de créer des embryons hybrides, mi-humains mi-animaux, ne sont pas de doux rêveurs. Sont-ils pour autant des apprentis sorciers ? Ils ne cherchent pas à produire des monstres, mais des cellules susceptibles de combattre deux démons surnommés Alzheimer et Parkinson.

Faut-il applaudir ou hurler d’indignation ? On n’est pas obligé de se prononcer dans les cinq minutes, avant de réfléchir. Le feu vert accordé aux chercheurs britanniques pourrait être l’un des événements majeurs de l’année 2007. Peut-être même – mais je l’écris avec précaution – un événement plus important que le match France-Argentine, qui nous a déjà valu un nombre d’analyses, de commentaires et de sermons proprement monstrueux.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem