Domingo, 24 de Setembro de 2017
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº958

VOZ DOS OUVIDORES > LE MONDE

Robert Solé

25/09/2007 na edição 452

‘La télévision divise les familles. Jeudi soir, à la maison, le débat était très vif : fallait-il regarder TF1 ou France 2 ? La première chaîne proposait une interview fleuve de Nicolas Sarkozy ; la seconde aussi. Sur notre poste, les images de TF1 sont plus contrastées, mais celles de France 2 plus éclatantes. Et puis il y a la question du logo : d’aucuns le préfèrent à gauche de l’écran (la marque de Bouygues) ; les autres, à droite (service public).

Nous n’avons donc pas cessé de zapper d’une chaîne à l’autre. Au point d’oublier que la 5 proposait un documentaire spécial sur Hatchepsout. Pour une fois, un président éclipsait une pharaone. Il faut dire que Nicolas Sarkozy était stupéfiant, sur TF1 comme sur France 2. ‘François et moi… Fadela…’ Tutoiement, confidences, simplifications… Extraordinaire numéro ! Qu’on apprécie le contenu de son discours ou qu’on le déteste, qu’on soit touché par ses assurances ou qu’on n’y croie pas une seconde, force est de reconnaître qu’un nouveau style présidentiel est né. Combien de temps mettra-t-il à se banaliser ?

Vendredi soir, le premier animateur du pays ne se produisait que sur TF1, pour France-Irlande.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem