Segunda-feira, 18 de Dezembro de 2017
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº970

VOZ DOS OUVIDORES > LE MONDE

Robert Solé

03/06/2008 na edição 488

‘Des scientifiques britanniques ont réussi à déterminer la voix parfaite (perfect voice quality, PVQ) en étudiant toute une série de paramètres : débit, timbre, intensité, élocution… Pour atteindre la perfection, il faut prononcer moins de 164 mots par minute (wpm), faire une pause de 0,48 seconde entre chaque phrase (pbs), qui doit retomber progressivement (Fi). La formule mathématique est la suivante : (ë164.2wpm x 0.48pbsûFi) = PVQ. Elle s’appliquerait à toutes les langues européennes, et pas seulement à l’anglais d’Angleterre.

La voix idéale est facile à imaginer : ni caverneuse ni haut perchée ; ni métallique ni roucoulante ; posée, sans être monocorde, caressante, mais pas veloutée… Les mensurations idéales expliquent, paraît-il, le succès de certains acteurs ou animateurs. A moins que ce ne soit l’inverse… Rien ne vaut un petit défaut bien cultivé pour imposer sa musique. On peut, d’une voix parfaite, tenir des propos parfaitement insipides. Bercer et endormir. En France, nous ne manquons pas de beaux organes, dont l’activité principale consiste d’ailleurs à briguer des voix.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem