Quarta-feira, 14 de Novembro de 2018
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº1013
Menu

VOZ DOS OUVIDORES >

Robert Solé

08/07/2008 na edição 493

‘Le Québec ne réussit pas aux Français. Il doit régner dans la Belle Province un petit air qui les grise et les fait trébucher sur les mots.

En visite sur place, Ségolène Royal n’a pas pu s’empêcher d’envoyer une pique à Nicolas Sarkozy à propos de la libération d’Ingrid Betancourt. Cela lui a valu en retour cinq cents coups de poignard, de gauche comme de droite.

Le dérapage de la présidente de Poitou-Charentes a permis à François Fillon de détourner l’attention de la bourde qu’il venait lui-même de commettre en qualifiant le Québec de ‘pays’, après avoir inutilement évoqué le ‘Vive le Québec libre !’ du général de Gaulle. Pour se rattraper, le premier ministre a pédalé dans la choucroute : ‘Pays a plusieurs sens… Pour moi, c’est un endroit où il y a des paysans… Je suis président du pays de la vallée de la Sarthe.’

Mais le président Fillon a été très clair, ensuite : ‘Nous ne voulons en aucun cas nous mêler des affaires intérieures du Canada.’

La vallée de la Sarthe reconnaît la souveraineté de ce pays et le défendra contre tout agresseur, à commencer par le Poitou-Charentes.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem