Domingo, 15 de Setembro de 2019
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº1054
Menu

VOZ DOS OUVIDORES >

Robert Solé

26/05/2009 na edição 539

‘Les cigarettes ‘light’, ou même ‘ultralight’, ne sont pas plus légères que vous et moi : selon une cour d’appel américaine, l’industrie du tabac a sciemment trompé les fumeurs en les labélisant ainsi, alors qu’elles sont aussi nocives que les autres. Les fabricants risquent d’être poursuivis par d’innombrables poumons malades. Ils savent que les gens deviennent procéduriers et que, pour du light de ce genre, la justice peut avoir la main lourde. Sans doute déposeront-ils un recours devant la Cour suprême des Etats-Unis.

Des hommes et des femmes fumaient donc le coeur léger, persuadés que leurs cigarettes ‘douces’ contenaient peu de goudron, de nicotine et de monoxyde de carbone. Entre nous, ils faisaient preuve d’une certaine légèreté, mais ce n’est pas la question : nous nous trouvons bel et bien devant une affaire de publicité mensongère. Encore heureux qu’on ait empêché récemment un fabricant de cigarettes d’indiquer ‘bio’ sur ses paquets… Ayant été trompés pendant des décennies, les fumeurs ne croient plus personne. Il est écrit depuis quelque temps sur les paquets de cigarettes que ‘le tabac tue’. Les survivants sont capables de se retourner contre l’Etat.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem