Domingo, 21 de Outubro de 2018
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº1009
Menu

VOZ DOS OUVIDORES >

Robert Solé

28/10/2008 na edição 509

‘Vives protestations à l’aéroport de Nice, avant même la mise en service d’un nouveau portique électronique de sécurité. Les ondes millimétriques de cette machine traverseront vêtements et sous-vêtements pour s’assurer qu’ils ne cachent aucun objet dangereux. Autant dire que les voyageurs apparaîtront sur l’écran en tenue d’Adam (et d’Eve, naturellement).

Faut-il déshabiller ainsi des gens honorables ? On nous fait remarquer que ce scanner supprimera la palpation (sur laquelle j’avais les plus grandes réserves). On nous assure aussi que les parties honteuses seront floutées. Mais je demande à voir.

Ne serait-il pas plus simple et plus pudique d’installer des machines qui liraient dans la pensée des voyageurs ? Les policiers ne verraient sur leur écran que des cerveaux – sains, tourmentés ou fêlés. L’intention de commettre un attentat ou de détourner un avion serait immédiatement décelée. Les terroristes eux-mêmes y gagneraient : la machine les éclairerait sur le bourrage de crâne dont ils auraient été victimes, avant que la force publique ne leur cherche des poux dans la tête.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem