Segunda-feira, 19 de Novembro de 2018
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº1013
Menu

VOZ DOS OUVIDORES >

Robert Solé

04/11/2008 na edição 510

‘En visite à Moscou, Mouammar Kadhafi a finalement été autorisé à planter sa tente dans l’enceinte du Kremlin. Les autorités se faisaient tirer l’oreille, mais la perspective de vendre à la Libye des armes pour 2 milliards de dollars les a rendues soudain très compréhensives. Elles ont trouvé au Guide suprême un emplacement disposant des commodités, dans le jardin Taïninski, avec vue sur la Moskova.

Le colonel Kadhafi, qui voyage avec tout son équipement (sangles, piquets, sardines…), ne pratique pas le camping à la ferme. Il lui faut des quatre-étoiles en pleine ville. A Paris, on s’en souvient, il s’était installé dans le parc de l’hôtel Marigny, jouxtant l’Elysée.

Ce week-end, il faisait un froid de canard à Moscou. Même si les relations russo-libyennes, qui étaient glaciales sous la présidence de Poutine, se sont réchauffées avec Medvedev, une yourte avec poêle était sans doute plus adaptée à cette visite d’Etat qu’une tente de Bédouin. Avec ses économies, le Guide suprême pourrait se payer un camping-car ou même un mobil-home. Mais il a besoin d’un chapiteau pour faire son cirque.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem