Domingo, 27 de Maio de 2018
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº988
Menu

VOZ DOS OUVIDORES > LE MONDE

Robert Solé

10/11/2009 na edição 563

‘Tweetez-vous ? Si ce n’est pas le cas, vous avez intérêt à vous y mettre rapidement pour pouvoir suivre les débats au Sénat.

Indiquons d’abord aux ignares que le réseau Twitter permet d’envoyer par internet ou SMS de brefs messages, des tweets (‘gazouillis’), qui ne dépassent pas 140 caractères. Plus vous ‘tweetez’, plus vous avez de followers, c’est-à-dire de personnes qui vous suivent. Vous suivez ?

Le ministre de l’industrie, Christian Estrosi, est un champion de ‘tweet’. Jeudi, à la tribune du Sénat, certains de ses gazouillis ont été lus par le socialiste Martial Bourquin, qui les a jugés indignes. M. Estrosi avait écrit que le président PS de la région Bourgogne racontait ‘des salades en séance’. Dans un autre message, il avait qualifié deux fois La Poste de ‘service publique’.

Le sénateur socialiste a souligné ironiquement que l’orthographe fait partie de l’identité nationale. Le ministre a répondu sur Twitter : ‘Publique ou public ? Ce n’est pas privé, c’est l’essentiel. Coquille… Autant pour moi !’

Les puristes lui feront remarquer qu’on devrait écrire ‘Au temps pour moi’, mais c’est une faute que nous faisons tous et qui est aisément pardonnée en e-démocratie.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem