Domingo, 27 de Maio de 2018
ISSN 1519-7670 - Ano 19 - nº988
Menu

VOZ DOS OUVIDORES > LE MONDE

Robert Solé

17/11/2009 na edição 564

‘Au japon comme ailleurs, les femmes passionnées de golf n’ont pas toujours le temps de se rendre sur un terrain homologué pour pratiquer leur jeu favori. Le créateur de lingerie Reiko Aoyama a donc eu la riche idée de mettre au point un soutien-gorge qui, une fois dégrafé, se transforme en un mini-parcours, d’une longueur d’un mètre et demi. Les bonnets font office de trous dans lesquels la balle doit venir se loger. C’est simple et intelligent. On s’étonne que personne n’y ait pensé avant lui.

Reiko Aoyama risque cependant de ne pas trouver beaucoup d’acheteuses en Somalie. Plusieurs femmes de Mogadiscio ont été fouettées en public, jeudi, par des militants du mouvement islamiste Al-Chabab, parce qu’elles portaient des soutiens-gorge. Les seins d’une bonne musulmane doivent être libres sous le voile, estiment ces lecteurs du Coran, probablement illettrés et certainement analphabètes. Ils n’ont cependant pas encore publié de fatwa sur le golf. De là que ce sport soit obligatoire… Les Somaliennes, très embêtées, se demandent si elles ne doivent pas d’urgence se munir de clubs, de caddies et de shorts pour être en règle avec la loi.’

Todos os comentários

x

Indique a um amigo

Este é um espaço para você indicar conteúdo do site aos seus amigos.

O Campos com * são obrigatórios.

Seus dados

Dados do amigo (1)

Dados do amigo (2)

Mensagem